Légende des icônes

Nature et chemins

Villes et routes

Intérêt culturel

Difficulté du dénivelé

Gallargues-le-Montueux

Gallargues-le-Montueux - Montpellier

Parcours :

Etape relativement longue et sans grand intérêt de 35,5 km demandant 9 h 00 de marche.

A partir de Vendargues (13 km avant Montpellier) nous sommes en milieu très urbanisé, aussi conseillons-nous de prendre, à partir du Crès 4,9 km après, la ligne de tramway (station Via Domitia) pour rallier le centre de Montpellier et ainsi vous laisser le temps de découvrir la ville. Vous évitez ainsi 8 km de marche sans aucun intérêt ...

Dénivelé :

Etape plate

Curiosités :

A vrai dire, il serait bien de partir très tôt de Gallargues pour rallier Montpellier pas trop tard et découvrir le centre historique de cette ville. En effet, ce parcours ne restera surement pas gravé dans les mémoires. Seule l'église de Castelnau-le-lez (XIIe) est intéressante d'un point de vue historique avec ses arcatures romanes sur l'abside, tribune sur croisée d'ogives du XIIIe et ses surélévations fortifiées du XIVe ... (4 km avant Montpellier).

Pour la découverte de Montpellier, nous proposons un "parcours-pèlerins" qui n'est pas exhaustif quant aux monuments que compose la ville mais très suffisant pour découvrir cette importante cité et se faire une idée satisfaisante de son glorieux passé. Ce périple vous permet aussi de quitter la ville en direction de Saint-Guilhem-le-Désert, terme de l'étape suivante, que nous préconisons.

  • Après le "Pila Saint-Gély" (porte de Saint-Gilles), le pèlerin suivait la rue de l'Aiguillerie, bordée d'hôtels du XVIIe siècle, où se trouve un oratoire de saint Jacques.
  • Sur l'Esplanade, l'ancien collège jésuite (1682) abrite la bibliothèque municipale et le musée Fabre (importance des écoles des XVIIe et XVIIIe siècle (dont Jean Ranc, portraitiste du roi d'Espagne Philippe V).
  • Également jésuite, l'actuelle église ND-des-Tables (1707) est riche en tableaux.
  • De celle du XIe siècle, détruite en 1794, subsistent, place Jean Jaurès, une crypte et des caveaux servant de salle d'exposition.
  • La cathédrale Saint-Pierre, gothique, nef haute de 27 m, construite en 1364, fut d'abord chapelle du monastère Saint-Benoît jusqu'au transfert de l'évêché de Maguelone en 1536. Portail flamboyant entre deux hautes tours de 1630. Orgue de 1776 à 70 jeux et 5000 tuyaux. Riches tableaux, sculptures et vitraux.
  • Le monastère Saint-Benoît est devenu en 1808 faculté de médecine. On y voit des manuscrits médiévaux et les 6700 dessins du musée Adger.
  • Le jardin des plantes, créé en 1593 par Henri IV, était le premier en Europe.
  • L'ensemble monumental de la promenade du Peyrou aux grilles dorées de 1776 est né en deux temps : en 1685, on édifia aux portes de la ville sur cette "colline pierreuse" une esplanade autour d'une statue équestre de Louis XIV (l'actuelle est de 1838); et quand en 1755, on amena en ville, l'eau de source Clément par un nouveau "Pont du Gard" (17 km, aqueduc de 800 mètres, haut de 220m, avec 266 "arceaux"), l'ingénieur Henri Pitot sut l'inscrire dans la même perspective.

Office du tourisme de l'étape : 04 67 60 60 60

 



Ste Gwladys

Mercredi 29 Mars 2017