Légende des icônes

Nature et chemins

Villes et routes

Intérêt culturel

Difficulté du dénivelé

Saint-Guilhem-le-Désert

Saint-Guilhem-le-Désert - Lodève

Parcours :

Longue étape proposée de 39,3 km pour 10 h de marche estimée. Le chemin passe par Arboras (13,9 km) Saint-Jean-de-la-Blaquière (24,7 km) Usclas-du-Bosc (27 km) Carrefour de chemins du prieuré de Grandmont (30,8 km) Soumont (33,5 km) avant d'atteindre Lodève.

Entre Arboras et Saint-Jean-de-la Blaquière, le chemin convient bien à des "pèlerins-acrobates" plus qu'à des pèlerins avides de sérénité ...

Dénivelé :

On passe aux choses sérieuses ... Le dénivelé sur l'étape est assez conséquent malgré une différence peu importante à l'arrivée, entre St-Guilhem (120 m) et Lodève (160 m).

Curiosités :

Le château XVIIe siècle d'Arboras garde une tour médiévale (sa baronnie commandait la route du Rouergue) et ses terrasses dominent le paysage.

A Usclas-du-Bosc, le portail XVIIe de l'ancien château des hospitaliers porte, gravés, la coquille et la gourde des pèlerins. L'église Saint-Gilles a une abside du XIIe, un clocher du XIVe ; les stèles discoïdales découvertes au cimetière sont toujours représentées par leurs moulages.

Le prieuré de Saint-Michel-de-Grandmont, monument majeur, bien que vendu en 1791, conserve intacts sa chapelle et son cloître des XIIe et XIIIe siècles (Il dépendait d'un ordre périgourdin plus rigoureux encore que les cisterciens). A quelques centaines de mètres plus au sud, l'église de Soumont, Sainte-Baudille, transformée au XVIIe siècle, conserve une nef méridionale et un clocher roman.

La cathédrale gothique Saint-Fulcran de Lodève a été construite à partir de 1280. Elle conserve de ses origines l'abside à neuf pans, avec autant de fenêtres géminées hautes de 12 mètres, et les deux travées du chœur reposant sur la crypte wisigothe. Celle-ci, qui a trois nefs, existait déjà quand Fulcran bâtit la cathédrale précédente et a toujours eu un but funéraire; par les grilles, on voit les tombes. La clé de voûte de l'abside représente saint Genès, le martyr arlésien qui fut le premier patron du sanctuaire. Pour le reste, la cathédrale date surtout du XIVe siècle : bas-côtés, chapelle, contreforts, clocher-tour de 57 mètres flanqué d'une tourelle d'escalier, portail nord sous sa voûte en croisée d'ogive et façade ouest, fortifiée de deux échauguettes et d'une galerie en encorbellement. Le XVe siècle ajouta une grande rosace de verre, trois chapelles et le cloître. Voir encore le lutrin de 1779 et le gisant de marbre de M. Plantavit de la Pause.

A Lodève, au Moyen Age, le pèlerin trouvait secours à l'hôpital des pauvres du Christ situé près de la porte sud, face au pont sur la Lergue.

Office du tourisme de l'étape : 04 67 44 07 5604 67 56 41 97

 



St Baudouin

Mardi 17 Octobre 2017