Légende des icônes

Nature et chemins

Villes et routes

Intérêt culturel

Difficulté du dénivelé

Estella : L'église San Miguel

Estella - Los Arcos

Parcours :

Etape proposée de 20,6 km que l'on pourra effectuer en 5h15 sans grand problème. On découvrira successivement et tout de suite le village d'Ayegui et peu de temps après Irache avant d'arriver à Azqueta 6,3 km après notre départ d'Estella. 2km plus loin Villamayor de Montjardin se découvre , ce sera la dernière localité traversée avant de rejoindre Los Arcos 12,4 km plus loin.

Dénivelé :

L'étape est aisée car peu de dénivelé . De 426 m à Estella on arrive à Los Arcos localisé à 447m sans difficulté ...

Curiosités :

En sortant d'Estella, on passe près de Nuestra Senora de Rocamador, église mariale dont le nom indique bien les relations avec Rocamadour et l'influence du chemin français. L'église, très remaniée au XVIIe siècle, garde un chevet roman avec des modillons et une vierge assise (début XIIIe siècle) Voir aussi côté évangile, un Saint Jacques pèlerin du XVIIe siècle, de facture populaire.

A Irache bien sûr la fontaine où coule le vin est une curiosité ou sponsoring et tradition se conjugent mais pour un pèlerin la priorité sera peut être de découvrir le monastère de Santa Maria la Real au pied du mont Montejurra. Son hôpital fondé en 1050 fut le premier en date de Navarre avant même celui de Roncevaux. Le monastère cistercien abrita dès 1569 une université qui, en 1824, sur son déclin, fut transférée à Sahagun. On verra avec intérêt l'église (de style transition fin XIIe siècle) et le cloître richement orné du XVIe siècle.

Le château de Monjardin domine Villamayor mais juste avant cette localité il faudra admirer "La Fuente de los Moros", fontaine des Maures, qui est une petite merveille gothique.

L'église de Villamayor est un édifice roman du XIIe siècle à nef unique et chevet semi-circulaire avec une tour baroque du XVIIe siècle. Les chapiteaux du portail roman représentent l'un une vierge à l'enfant et l'autre un combat de chevaliers.

Arrivé à Los Arcos, appelé au Moyen Age "la ville des Juifs" on prendra le temps de découvrir une place à arcades ouverte en franchissant une porte du XVIIe siècle . L'église de l'Assomption est d'origine romane (elle possède une vierge française du XIVe siècle, une retable gothique du XVe siècle et des stalles polychromes ainsi qu'un orgue somptueux du XVIIIe siècle). Un gracieux cloître gothique flamboyant du XVe siècle complète une visite agréable de Los Arcos.

Office du tourisme de l'étape : NR

 



Ste Sophie

Jeudi 25 Mai 2017