Légende des icônes

Nature et chemins

Villes et routes

Intérêt culturel

Difficulté du dénivelé

Le chemin est parfois épuisant ... en arrivant à Mansilla de las Mulas!

Mansilla de las Mulas - Leon

Parcours :

Petite étape proposée de 18,8 km que l'on effectuera en 5h de marche et qui peut nous permettre d'arriver tôt pour bien découvrir l'importante ville de Leon après avoir traversé les villages de Villarente, Arcabueja, Valdelafuente, emprunté le Puente del Castro pour atteindre la capitale provinciale.

Dénivelé :

Pas de difficulté ... le chemin est toujours très plat !

Curiosités :

Un"puissant pont" franchit le rio Porma à l'entrée de Villerente. A gauche à la sortie du pont , l'hôpital de los peregrinos est toujours là. Entre Valdelafuente et Puente Castro, l'alto del Portillo (hauteur du petit col) offre une belle vue de Leon. A gauche de la route nationale, la croix de pierre est récente : elle a remplacé l'ancienne qui était médiévale et qui a était transportée place de l'Hôtel Sant Marcos à Leon.

En arrivant à Leon, nous vous proposons le cheminement suivant : Vous découvrirez à l'entrée de la ville l'église Santa Ana (Sainte Anne) qui était au coeur du quartier franc. Elle garde, sur sa porte ouest, une croix de Malte témoignant de son appartenance ancienne à l'ordre du Saint Sépulcre puis à celui de Saint Jean de Jérusalem. Une maladrerie et un hôpital se trouvaient à côté.

Par la Puerta Moneda, dont la rue garde le nom, on atteignait l'église Santa Maria del Mercado (du marché) plutôt appelée aujourd'hui del Camino : romane du XIIe siècle mais mutilée.

Derrière, fontaine néo- classique sur la plaza del Grano (place du Grain, gardant des couverts aux piliers de bois).

De l'autre côté de la rue, enclavé dans un pâté de maisons, le couvent de la Concepcion, fondé en 1518 dans des murs du XIVe siècle.

La "Rua", toponyme du pèlerinage, est bordée de vieux hôtels.

Plaza de San Marcelo, l'hôtel de ville et l'église de San Marcelo (XVIe siècle) voisinent avec la Casa de Botines construite fin XIXe par Gaudi, le grand architecte catalan.

Enfin par la porte Cauriense, qui avait été la Sinistra du camp romain, le pèlerin accédait enfin aux principaux sanctuaires, San Isidro (ou Isidoro), et à la cathédrale ...

Compte tenu du temps très certainement limité dont vous disposez pour visiter la ville (à moins que vous décidiez de rester une journée de plus à Leon), nous pensons qu'il vous faut voir absolument l'église San Isidoro (XIe), panthéon aux vingt-trois tombes royales, la cathédrale bâtie à partir de 1203 et qui est une merveille gothique avec ses cent vingt-cinq fenêtres, ses cinquante(sept oculi et ses mille huit cent mètres de vitraux sans oublier son cloître et son musée. Enfin l'hostal de San Marcos, merveille plateresque du XVIe siècle.

Office du tourisme de l'étape : NR

 



Ste Sophie

Jeudi 25 Mai 2017