Légende des icônes

Nature et chemins

Villes et routes

Intérêt culturel

Difficulté du dénivelé

Villafranca

Villafranca del Bierzo - O Cébreiro

Parcours :

Etape proposée de 28,4 km qui demande 8h de marche. Le chemin passe à Pereje après 4,9 km de marche demandant 1h15 puis Trabadelo se découvrira 3,8 km plus loin (+ 1h). Au km 12,9 vous aurez alors marché durant 3h30 et La Portela de Valcarce vous sourira ... A Ambasmestas atteint 15 mn après (+ 1,5 km) vous serez pratiquement à mi-parcours ! Ce sera Vega de Valcarce (16,1 km) puis Ruitelan 17,6 km), Las Herrerias (19,1 km), La Faba et La laguna (26,2 km) que vous côtoierez successivement avant d'atteindre O Cébreiro. A noter que,pour éviter un début de cheminement dans un couloir asphalté et aménagé le long de la N.IV, vous pouvez opter pour une variante appelée "Chemin de Jato"qui vous fera passer par Pradela (tronçon néanmoins  physiquement  éprouvant et plus long de quelques kilomètres).... A vous de voir!

Dénivelé :

Voici une étape qui ne ressemble pas à celle de la veille, loin s'en faut !!! Un parcours que l'on peut comparer à celui de Roncevaux si ce n'est la présence aujourd'hui de routes passantes toutes proches.

On montera pratiquement toute la journée passant de 504 m au départ de Villafranca del Bierzo à 1300 m à O Cebreiro et après être monté jusqu'à 1402 m un peu avant l'arrivée ... C'est surtout à partir de Ruitelan (630 m) que la montée est rude ...

Curiosités :

Vega del Valcarce a gardé ses deux châteaux de Veiga et de Sarracin qui appartinrent au XIIe siècle aux templiers; celui de Sarracin est, dans son état actuel, du XIVe siècle (Charles Quint y fit étape le 20 mars 1520). Ruitelan a sa chapelle dédié à San Froilan qui devint évêque de Leon. Las Herrerias possède un pont romain refait au XVIIIe siècle. Le village de La Faba possède l'église San Andrés qui date du XVIIIe siècle et dont la porte est ornée d'une coquille Saint Jacques. Laguna de Castilla (1200m) est le dernier village de la province de Leon, on y trouve les premières pallozas de Galice, couvertes de chaume.

O Cebreiro est un haut lieu, au sens propre comme au sens figuré ... Haut lieu de spiritualité et riche d'histoire et de préhistoire. Les pèlerins y trouvèrent abri dès le IXe siècle. Voyez ses pallozas caractéristique de l'ancien habitat de Galice : le toit de ces huttes, héritées de la Préhistoire, est fait de paille de seigle (olmo) cousue avec des liens de genêt (retama). Il couvre des murs bas fait de pierres plates avec de lourds encadrements d'ouvertures en pierre taillées et des fenêtres très réduites. Santa Maria la Real est du XIe siècle sur des fondations du IXe. Voir la Vierge et l'Enfant à la facture rigide, le calice miraculeux, les tombeaux anthropomorphes. Les font baptismaux datent de la fondation de l'église quand on pratiquait encore la baptême par immersion.L'ancien monastère-hôpital a été transformé en 1965 en hôtellerie sous le nom d'hôtel San Giraldo de Aurillac. Le village de pallozas abrite un musée ethnographique.

Office du tourisme de l'étape : NR

 



Ste Gwladys

Mercredi 29 Mars 2017