Notre Dame de l'Assomption à Hazas

Castro Urdiales - Hazas (Liendo)

Parcours :

Étape de 25,10 km demandant une pérégrination de 6h20.Essentiellement maritime jusqu'à ISLARES (8,7km après notre départ) cette étape côtoie l'une des plus belles portions de la côte cantabrique. Nous évoluons à travers des prairies hérissées de roches karstiques où paissent chèvres et brebis , tandis que de hautes falaises plongent dans l'Océan droit devant nous. Au delà de cette localité la ligne droite peut nous conduire rapidement à LAREDO à condition de suivre la N-634. C'est sans doute l'itinéraire qu'empruntaient les pèlerins d'autrefois. Ils suivaient également une variante par la vallée de LIANDO, le seul itinéraire à notre disposition de nos jours si nous tenons à notre tranquillité. Après un long détour dans la ria de Orinon , nous montons jusqu'à SAN MAMES juste après LA MAGDALENA (17,1 km) par des forêts d'eucalyptus. Les derniers kilomètres jusqu'à HAZAS (Liendo) traversent des décors épargnés par l'effervescence du monde moderne. HAZAS (Liendo) est un village bien calme pourvu de lieux d'hébergement.

Dénivelé :

description du dénivelé

Curiosités :

ALLENDELAGUA est un hameau que l'on atteint après 3,3 km de pérégrination. Ce hameau-rue composé de vieilles fermes dispose d'une petite église San Marcos à la façade blanche qui attire le regard.Un peu plus loin(5,1 km) le village de CERDIGO nous découvre sa très ancienne église dédiée à San Juan Evangélista (très souvent fermée). ISLARES a eu son hôpital pour pèlerins aujourd'hui en ruine. L'église San Martin du XVIe siècle reste l'ultime témoignage jacquaire.Les jacquets médiévaux devaient ici payer un passeur pour franchir la ria de Orinon sur une barque ou faire un détour de douze kilomètres en remontant le fleuve Aguera jusqu'au premier pont à la Magdalena.Le pèlerin moderne doit lui aussi choisir entre deux options  analogues pour franchir le cours d'eau: s'il choisit d'aller au plus court, il devra marcher le long de la N-634 jusqu'à la fin de l'étape sinon, il accepte de rallonger sa route. Nous proposons cette dernière option qui passe par RIOSECO (14,9 km après notre départ). Si nous avons opté pour ce parcours nous découvrirons,après avoir traversé une magnifique chênaie, un chemin de croix qui débouche face à l'immense église San Vicente  nichée au milieu des arbres.La façade classique d'une hauteur écrasante arbore un portail représentant Adam et Eve, surpris par leur créateur après la faute originelle, bouche bée, bras pudiquement croisés. A l'intérieur, sur le retable principal, figurent deux représentations de saint Jacques qui côtoient des scènes de la passion. En contrebas de cette église, on peut apercevoir une très importante propriété protégée par une muraille. Dans cette vallée préservée et un peu à l'écart des routes importantes, nous découvrons un bel habitat, dont une vaste demeure anoblie par une tour qui fait face à l'église rurale de la Magdalena. Outre son élégant porche, le sanctuaire a une particularité: un figuier pousse sur son toit, en appui contre le clocher.Les collines environnantes sont coiffées par des crêtes de rochers. C'est ensuite une piste parfumée qui grimpe entre les eucalyptus prolifiques aux pieds desquels fleurit la bruyère. La montée en zigzags conduit à la Ermita SAN MAMES que surveille un chêne magnifique. Aucune trace jacquaire ne subsiste dans le sanctuaire. Pourtant certains documents affirment que l'itinéraire par San Mamès constituait la variante la plus ancienne du Camino del Rey. le chemin franchit ensuite un collet dans un décor sauvage et désert avant d'amorcer sa descente et filet vers la somptueuse vallée de Liando, encadrée par des hauteurs pelées et rocheuses. Elle est tout d'abord couverte d'eucalyptus, de chênes et de châtaigniers qui ombragent le chemin.Des murets de pierres délimitent des prés ou s'ébattent des chevaux. Lorsque nous retrouverons la civilisation, la vallée toujours très paisible héberge des petites bâtisses qui se cachent derrière des vergers généreux et des treilles chargées de vignes. A LIENDO nous ne pouvons ignorer l'église Nuestra Senora del Valle qui est un imposant édifice baroque. Elle abrite un autel dédié à saint Jacques qui arbore une belliqueuse représentation de Santiago Matamoros. A côté de l'église s'élevait au XVIIIe siècle encore une maison hôpital dédiée à San Lazaro et qui accueillait les indigents et les pèlerins.

Office du tourisme de l'étape : NR

 



St Bernard

Dimanche 20 Août 2017