Sebrayo: Église romane Santa Maria (XIIe siècle)

Ribadesella - Sebrayo

Parcours :

32km et 8h de marche pour cette étape et cette portion de la côte cantabrique qui porte le nom de Costa Verde.Une appellation bien méritée car tout au long de l'étape nous évoluerons dans un cadre verdoyant parmi les collines couvertes d'eucalyptus.On plonge en direction de la mer pour découvrir le village de VEGA, resté authentique avec ses "herreos" au bois noirci par le passage des saisons et les vents chargés d'embruns. Ici, la plage restée sauvage n'attire que les surfeurs. L'eau douce du ruisseau se mêle à celle de l'océan en se frayant un passage à travers les roseaux. Dominant ce décor aquatique, les restes d'un pont médiéval  témoignent du passage des jacquets d'autrefois. La Isla marque le dernier vrai contact avec la mer. Notre route va s'infléchir désormais au sud-ouest, parcourir l'intérieur des terres et bientôt rencontrer les montagnes asturiennes.Nous voyons s'égrainer les premiers monuments préromans qui, à défaut de vouer un culte particulier à l'apôtre Jacques, virent passer les pèlerins au fil des siècles.A PRIESCA, San Salvador est un édifice très émouvant dans la simplicité et la pureté de ses motifs sculptés propres au préroman asturien. Chemins boisés, pont médiéval et ruisseaux nous conduiront jusqu'à SEBRAYO.

Dénivelé :

description du dénivelé

Curiosités :

Après SAN PEDRO, première localité atteinte après notre départ de Ribadesella, on traverse des paysages vallonnés  et boisés parsemés de très belles fermes puis on arrive à  VEGA, ravissant village ancien, plein de fontaines et d'"horreos"où sèche du maïs. En amont de la passerelle, on peut voir les ruines d'un pont médiéval . Les jacquets passaient ici. a présent ce sont les surfeurs et des amoureux de la mer qui ont élu domicile sur ce coin de côte resté à l'abri du tourisme de masse.L'itinéraire suit une très belle côte avec des vagues longues, des falaises occupées par des près et des champs dominant des plages. BERBES est un hameau haut perché où des murets protègent maisons et arbres fruitiers.La difficulté de la marche, rendue pénible sur le terrain accidenté, est compensée par la beauté des paysages maritimes.On longe successivement la plage "Arsenal de Moris" puis celle de "Espasa"proche de LA ISLA qui est une station balnéaire qui dispose d'un refuge. Notre chemin nous mènera ensuite à COLUNGA dont la fondation remonte au XIIIe siècle, époque à laquelle il y avait un hôpital pour pèlerins dont n'a survécu que la chapelle Notre Dame de lorette. Les belles demeures asturiennes, construites du XVIe au XIXe siècle , peintes en mauve, bordeaux, bleu, surveillent bars et cidreries. Nous poursuivons notre chemin en pénétrant dans PERNUS qui est un hameau mentionné dès 1090 dans des documents qui décrivent l'itinéraire de Ribadesella et Villaviciosa, le chemin médiéval.L'église San Pedro a été remaniée, mais il subsiste le portail d'origine du Xe siècle. LA LIERA, autre hameau, compte autant d'horreos que d'habitations. Sa petite église San Antolin conserve, dit-on, au pied de son clocher une inscription souhaitant la bienvenue aux pèlerins de passage. Perchée sur une colline offrant une vue magnifique sur l'estuaire de Villaviciosa et sur la vallée alentour, l'église préromane San Salvador de PRIESCA qui a été consacrée en 921. L'autel de la chapelle nord est dédié à saint Jean et à Saint Jacques. Elle conserve plusieurs fresques aux motifs variés.Son plan est caractéristique des églises préromanes: trois nefs séparées par des arcs en plein cintre supportés par d'épais piliers.Caractéristiques également, les fenêtres doubles et ornées d'une dentelle de pierre. LA VEGA affiche sur le mur d'une très belle maison, à droite du chemin, une représentation en céramique du Cristo del Gran Poder. Après tous ces hameaux nous entrons dans SEBRAYU (SEBRAYO) après avoir franchi un ruisseau grâce à un petit pont en dos d'âne. A ce niveau  et hors chemin, une piste sur la gauche conduit à l'église romane Santa Maria du XIIe siècle qui se dresse sur le site d'un ancien monastère dont la fondation remonte à 761.

Office du tourisme de l'étape : NR

 



Ste Rose

Mercredi 23 Août 2017