Refuge à la sortie de Berducedo

Pola de Allande - Berducedo

Parcours :

Petite étape de 17 km (4h15) mais sauvage et belle.... Ces mots  un peu racoleurs définissent pourtant à merveille le caractère de cette étape montagnarde. Avec le col du Palo, à 1146 mètres d'altitude, nous franchissons le point le plus élevé du Chemin Primitif. L'ascension par d'étroits sentiers est agréable, jamais pénible. La descente nous procure la sensation d'être très loin de la civilisation. d'ailleurs l'unique habitant deMONTFEFURADO vit un peu comme un ermite à deux pas de l'ermitage Santiago. Ici se dressait un hôpital au Moyen Age. Nous poursuivons à travers la lande à près de mille mètres d'altitude. Le hameau de LAGO sommeille aussi, les chats sur les rebords des fenêtres nous regardent passer. Nos pas résonnent dans le silence des forêts de conifères avant d'entrer dans BERDUCEDO. Les pèlerins du Moyen Age s'y arrêtaient déjà. L'antique hôpital n'existe plus, mais un refuge a été ouvert récemment et les bars, restaurants et épiceries du hameau permettront au pèlerin de trouver tout le réconfort nécessaire.

Dénivelé :

description du dénivelé

Curiosités :

Avec ses 1146 mètres d'altitude le Col del Pano est le point le plus élevé de tout le chemin primitif, mais ne peut rivaliser avec les hauteurs atteintes sur le Camino Frances qui frisent les 15oo m à la Cruz de Ferro, dans les monts de Leon. Cependant, de Penaseita (Pola de Allande) jusqu'à Montefurado, le pèlerin progresse dans un paysage plus désolé et loin de tout hameau, à l'exception de LA REIGADA et ses deux ou trois fermes croisées au début du pèriple. La sensation de saut en arrière dans le temps et de perte de repères est ici plus forte, surtout lorsque neige et brouillard se mettent de la partie.

Le hameau de MONTEFURADO est perdu dans la montagne. On l'aborde par une large piste bordée de murets qui fait songer à une draille. La première construction rencontrée est la chapelle Santiago. L'ancien hôpital avec ses dépendances doit se cacher parmi les ruines des maisons. Une seule habitation est encore occupée de nos jours par un homme vivant en ermite.Avant le XIIIe siècle et la fondation de Pola de Allende, la variante montagnarde du chemin qui débutait à La Mortera rejoignait le Camino Primitivo à Montefurado. C'est dire l'importance du hameau à l'époque. LAGO se situe sur le tracé que suivaient les pèlerins médiévaux, puisqu'un hôpital s'élevait à côté de l'église Santa Maria. L'édifice actuel actuel date du XVIIIe siècle et il ne reste rien de l'antique hôpital.A défaut de lieu d'hébergement, Lago comprend un bar très rustique. Notre itinéraire suit en partie l'antique chemin que l'on appelait le Camino Frances, sans doute parce que des pèlerins venus de France empruntaient cette voie. Au Moyen Âge, BERDUCEDO comptait une auberge et un hôpital pour accueillir les pèlerins. Le village était alors assez important grâce à ses foires agricoles. Aujourd'hui Berducedo souffre de la désertification des campagnes et du vieillissement de sa population comme bien d'autres villages de la montagne asturienne. L'église Santa Maria, malgré des ajouts plus récents, date de la fin du Moyen Âge.

 

Office du tourisme de l'étape : NR

 



Ste Rose

Mercredi 23 Août 2017