Légende des icônes

Nature et chemins

Villes et routes

Intérêt culturel

Difficulté du dénivelé

Le tympan de la cathédrale de Condom

Condom - Eauze

Parcours :

Longue étape de 33,5 km nécessitant 8 h 30 de marche auxquels s'ajoutent les temps d'arrêt. Le chemin passe à Montréal, Ribère, Bidalère, Lamothe, Broustet avant de découvrir la cité d' Eauze. Malgré la longueur de cette étape il est intéressant de faire un détour par Larressingle "La Carcassonne du Gers" qui mérite une visite. Si vous envisagez cette visite, vous avez la possibilité d'emprunter la "voie verte" qui mène directement de Condom à  Larressingle et qui a été aménagée sur le tracé d'une ancienne voie ferrée, désaffectée depuis plus d'un demi-siècle. Cette voie verte sera, d'ailleurs, prolongée ultérieurement jusqu'à Eauze, rejoignant ainsi le tracé que l'on prend à partir de la gare de Bretagne d'Armagnac...

Dénivelé :

Condom se situe à 85 m d'altitude. Eauze est à 160 m. On grimpe quelque peu, mais sans grande difficulté ...

Curiosités :

Larressingle mérite vraiment le détour (un quart d'heure à ajouter pour y arriver) et on y est vite après avoir quitté Condom. Cette cité possède 270 mètres de remparts presque intacts, avec fossés, bretèches, mâchicoulis, tours, portes, encerclant un village dont le donjon, première résidence épiscopale, fut construit en 1286. Ce château a perdu sa toiture mais a conservé un escalier à vis. L'ancienne chapelle devenue église paroissiale, possède un clocher-mur, fait de deux nefs embouties : l 'une gothique prolonge l'autre romane, dont on ouvrit le cœur.

Sur notre chemin, on découvrira avec intérêt le pont d'Artigues, localisé à 6,7 km après notre départ de Condom. Il s'agit d'un pont roman composé de cinq arches inégales, construit sur l'Osse spécialement pour les pèlerins; il appartenait au diocèse de Compostelle qui le céda en 1254 aux chevaliers de Saint-Jacques-de-l'Epée-Rouge (Ordre de Santiago) qui, à leur tour, le donnèrent, quinze années plus tard, aux chevaliers de Saint-Jacques-de-la Foi-et-de-la-Paix. Il ne reste rien de l’hôpital-monastère qui était à côté.

Montréal-du-Gers est une cité plaisante, au sein de laquelle restent quelques débris de fortifications détruites à la Révolution, de vieilles ruelles et une église gothique du XIIIème siècle restaurée au XVIIème qui possède une mosaïque gallo-romaine.

Arrivé à Eauze, on découvrira, avec intérêt, l'église Saint-Luperc et son vaisseau gothique, haut de 22 mètres, à nef unique, et chapelles basses entre les contreforts.

Sur la place d'Armagnac, à arcades, on côtoiera la maison Jeanne d'Albret (XVème siècle) avec des piliers de bois et des poutres sculptées.

Office du tourisme de l'étape : 05 62 09 85 62

 



Ste Sophie

Jeudi 25 Mai 2017