Légende des icônes

Nature et chemins

Villes et routes

Intérêt culturel

Difficulté du dénivelé

Vue aérienne d'Orléans

Orléans - Beaugency

Parcours :

Étape proposée sur la base de 29,5 km qui vous demandera 7h30 de pérégrination. A partir du centre d'Orléans vous emprunterez, rive droite, une voie réservée aux piétons et cyclistes. Si cet itinéraire n'est pas, à vrai dire, la voie historique recensée rive gauche, elle vous permet d'éviter le bitume et l'intense circulation.Cette rive droite proposée vous mènera jusqu'au terme de l'étape en flirtant avec la Loire tout en découvrant la chapelle Saint Mesmin localisée 5,9 km après notre départ d'Orléans, Saint Ay 7,5 km plus loin avant d'atteindre Meug sur Loire après avoir parcouru 20,7 km et marché durant 5h10. Il restera alors 8,8 km pour rallier Beaugency ...

Dénivelé :

Pas de souci ... Tout est plat !

Curiosités :

La chapelle Saint Mesmin se découvre 1h30 après notre départ (5,9 km). On peut encore voir sous l'église une cavité appelée "la grotte au dragon"où seraient conservés les restes de Saint Mesmin. C'est donc au- dessus de sa tombe que fut construite la chapelle.

L'église de Saint d'Ay patron de la cité, possède une châsse du XIIe siècle qui renferme les reliques de son saint patron. Le sanctuaire a été reconstruit et agrandi au XVIe siècle, on peut encore voir aujourd'hui, sur les six piliers les plus proches du chœur, les chapiteaux de l'époque mérovingienne.

En arrivant à Meung on peut être tenté de faire étape ici tellement la cité est plaisante avec ses vieilles ruelles bordées de maisons à colombages ... De plus on s'arrêtera pour admirer son église Saint Liphard bâtie entre le XIe et le XIIIe siècle. Son aspect de sévérité est atténué par un transept original aux extrémités arrondies. Le puissant clocher avec sa flèche de pierre date de l'époque romane. Les modillons et le portail d'époque ont été gardés malgré les nombreux remaniements de l'édifice. Le château de Meung date du XIIe siècle, il fut agrandi au fil du temps. L'aménagement intérieur avec les meubles datent en grande partie du XIXe siècle.Les souterrains du château laissent découvrir une chapelle avec une voûte en palmier ainsi qu'une ancienne prison. Les oubliettes consistaient en un puits où les prisonniers étaient descendus à l'aide de cordes. François Villon y passa un été avec d'autres "frères humains". Errant avec une bande de malfaiteurs qui s'étaient baptisés les Compagnons de la coquille, il fut incarcéré à la demande de l'évêque d'Orléans et n'échappa à une mort certaine que grâce à la clémence de Louis XI de passage à Meung ... A noter aussi une statue élevé par la ville à son plus illustre enfant : Jean de Meung qui ajouta vingt mille vers au quatre mille que comptait déjà le "Roman de la rose", ouvrage écrit cinquante ans auparavant par Guillaume de Lauris.

La ville de Beaugency n'a rien à envier à celle de Meung ... là encore vous serez sous le charme en flânant, à votre arrivée, dans ses rues pour admirer les belles maisons anciennes. Le nom même des rues fait revivre les corporations médiévales : rue du change, de la poterie, de la cordonnerie ... Beaugency est à l'image des villes du Val de Loire avec son quai bordé de grands platanes et ses vieux toits dominés par la masse du donjon. Vous découvrirez son pont médiéval avec ses arches inégales et la tour du Diable, sur le quai, qui faisait partie des fortifications de l'abbaye Notre-Dame. Vous ne manquerez pas l'église du même nom, cette ancienne abbatiale datant du XIe siècle, un lieu de pèlerinage important au Moyen Age. La nef et le coeur ont gardé leur belle élévation romane ... On remarquera aussi le donjon en ruine construit au XIe siècle. Voir aussi le château Dunois, résidence aménagée au XVe siècle ; une salle possède une superbe cheminée sculptée, fenêtres à meneaux et belle charpente en châtaignier ; un passage surmonté d'une chapelle appelé la voûte Saint Georges permettait d'aller du château à la cité.

Office du tourisme de l'étape : 02 38 44 54 42

 



St Georges

Dimanche 23 Avril 2017