Légende des icônes

Nature et chemins

Villes et routes

Intérêt culturel

Difficulté du dénivelé

Ruines de la forteresse médiévale de Blanquefort (XIème siècle)

Blanquefort - Bordeaux - Gradignan

Parcours :

Étape de 21,9 km demandant 5 h 45 de marche et certainement beaucoup plus si on veut découvrir Bordeaux après avoir parcouru 12,3 km (centre) après Blanquefort. La capitale de l'Aquitaine recèle en son sein de superbes monuments même si la reconstruction du XVIIIème siècle a laissé peu de place au passé médiéval que nous chérissons.Selon le temps passé à la découverte de cette belle cité nous verrons s'il nous faut dormir sur place ou rejoindre Gradignan et le prieuré de Cayac qui fut un accueil pèlerin perpétué aujourd'hui.Il faut savoir que la distance entre Bordeaux et Gradignan est de près de 10 km ce qui nécessite 2h30 de marche ... Tant de choses sont à voir à Bordeaux que nous préconisons un hébergement sur place ...

Dénivelé :

Parcours urbain sans dénivelé

Curiosités :

La basilique Saint-Seurin est une des plus anciennes églises de Bordeaux.Elle est bâtie sur une crypte du XIème siècle qui renferme deux sarcophages mérovingiens et le tombeau de Saint Fort.Une crypte encore plus ancienne a été découverte sur la place à droite de l'église, elle abrite une nécropole paléochrétienne avec de très beaux sarcophages. Voir aussi le beau porche du XIème siècle orné de chapiteaux historiés. Sur le portail sud(du XIIIème) on découvrira une statue de Saint Jacques le Majeur parmi les douze apôtres.

La cathédrale Saint-André fut fondée en 1390 pour accueillir les pèlerins. De l'église originelle datant du XIème siècle ne subsiste que le mur occidental. Du XIIIème au XVème siècle l'édifice sera entièrement reconstruit. Côté nord, le portail royal est décoré du Jugement Dernier et des apôtres. Sous la seconde voussure on découvrira une statue de Saint Jacques avec une coquille sur le sac. Dans la chapelle Sainte Anne des peintures murales des XIVème et XVème siècle montrent un Saint Jacques. Le large déambulatoire et ses sept chapelles successives rappellent la haute époque du pèlerinage.Cette cathédrale a aussi l'originalité de posséder un clocher isolé (appelé tour Pey-Berland) construit au XVème siècle. C'est au XIXème siècle que l'on a installé a son sommet une statue de Notre Dame d'Aquitaine, en métal doré, Vierge monumentale comme on en trouve souvent le long du Chemin.

L'église Sainte-Eulalie est une église gothique possédant une porte dite de Saint Jacques qui date du XVème siècle et par laquelle passaient de nombreux pèlerins.

On verra avec intérêt la croix Saint-Genès qui, placée à la limite de la ville, jouxtait une chapelle dédiée à Saint Genès. Restaurée au XVIème siècle puis début XXème elle est toujours au bout de la rue Saint Genès : on y voit un petit pèlerin en robe portant besace et bourdon.

La basilique Saint-Michel sera aussi l'objet de soins attentifs. Commencée au XIVème siècle, elle ne fut achevée que deux cents ans plus tard. Elle est de style gothique flamboyant. Elle aussi a la flèche de son clocher séparé de l'édifice. Avec 114 m de haut, elle est le plus haut monument du Sud Ouest. Elle a gardé de nombreuses marques du pèlerinage comme son portail nord orné de coquilles. La plupart de ses chapelles ont été créées par des corporations ayant leur siège dans l'église. Ainsi, au XIVème siècle, la confrérie de Bordeaux avant sa chapelle Saint-Jacques et ses membres avaient le privilège d'y être enterrés. Dans cette chapelle on pourra admirer un tableau (école espagnole) du XVIIème siècle représentant l'apothéose de Saint Jacques, une pierre tombale de pèlerin ainsi que divers ornements jacquaires (bourdons et coquilles). La statue de Saint Jacques, en bois polychrome du XVème siècle qui se trouvait là a rejoint le musée d'Aquitaine.

Office du tourisme de l'étape : 05 56 00 66 00

 



St Georges

Dimanche 23 Avril 2017