Légende des icônes

Nature et chemins

Villes et routes

Intérêt culturel

Difficulté du dénivelé

L'abbatiale de La Charité sur Loire

Châteauneuf-Val-de-Bargis - La Charité-sur-Loire

Parcours :

Etape proposée de 26,4 km qui vous demandera 6 h 40 de pérégrination et qui vous mènera successivement à Arbourse (4,3 km), Murlin (11,8 km), Raveau (20 km) avant d'atteindre votre destination : La Charité sur Loire.

Dénivelé :

Pas de difficulté particulière si ce n'est une montée au troisième kilomètre qui mettra en condition pour le reste de la journée...

Curiosités :

A Murlin vous pourrez découvrir l'église romane Saint Martin édifiée au XIIe siècle, on admire sa belle abside en cul-de-four ovoïde. Les modillons ont hélas beaucoup souffert. Intérieur simple avec une nef non voûtée. Un tronc en chêne provenant de la forêt de Bertranges sert d'autel. Au km 15 en effet vous allez emprunter une piste forestière de la forêt de Bertranges qui fut offerte au prieuré de la Charité en 1121, il s'agit là de la seconde chênaie de France (après la forêt de Tronçais) avec ses 10000 hectares comprenant de nombreux arbres centenaires. Elle est devenue forêt domaniale à la révolution française. Vous passerez à Raveau avant d'atteindre La Charité sur Loire qui n'est plus alors qu'à 6,4 km ... Vous allez donc découvrir cette belle cité dont la vocation spirituelle remonte à très loin, au temps où elle se nommait Seyr. Vous admirerez successivement l'église Sainte Croix de Notre Dame possédant une nef à quatre travées. Le cœur et le transept exhibent une architecture romane très pure des XIe et XIIe siècles. Le déambulatoire permet d'admirer chapiteaux et pilastres ornés d'un bestiaire composé d'animaux fantastiques et des dragons côtoyant éléphants et dromadaires. Deux tympans d'origine restent visibles : le tympan de la vierge au pied du clocher Sainte Croix : c'est là le seul élément de facture romane de la façade. Marie y est figurée en vierge couchée, représentation aussi rare qu'originale. Le second tympan, sur le thème de la transfiguration, n'est plus à sa place d'origine, Prosper Mérimée l'ayant fait placé à l’intérieur de l'église pour le protéger des aléas climatiques. Vous pourrez vous rendre dans le vieux centre-ville pour y voir les bâtiments monastiques qui font l'objet d’importants travaux et y découvrir la salle capitulaire, un remarquable ensemble gothique du XIIIe siècle, en remaniement de la salle primitive du XIème siècle. En parcourant la ville vous découvrirez des rues portant les traces du passé : rues des Chapelains, du Grenier à sel, de la Sabotée ... vous pourrez y voir des bâtisses à pans de bois des XVe et XVIe siècle, le cellier des moines du XIIIe siècle avec son pignon à crochets, le logis du prieur flanqué d'une tour hexagonale, des demeures cossues qui appartenaient aux négociants et disposaient au sous-sol d'entrepôts communiquant directement avec la rive de la Loire ... La présence du fleuve favorisaient des débouchés tout au long du Val de Loire et même vers le bassin parisien. Il vous restera à découvrir le pont de pierre qui enjambe la Loire et qui date de 1520 ...

Office du tourisme de l'étape : NR

 



St Robert

Dimanche 30 Avril 2017