Légende des icônes

Nature et chemins

Villes et routes

Intérêt culturel

Difficulté du dénivelé

Bénévent l'Abbaye

La Souterraine - Bénévent l'Abbaye

Parcours :

Etape de 21,1 km pour 5 h 15 de marche ... Vous passerez à Saint-Priest-La-Feuille 1 h 30 après votre départ localisé à 6,3 km. Vous atteindrez Chamborand en ajoutant à votre plan de route 7,3 km. Vous marchez alors depuis 3 h 20 ... Il ne vous restera alors que 7,5 km pour rejoindre Bénévent !

Dénivelé:

Quelques dénivelés notamment pour l'arrivée à Bénévent mais sans grande signification...

Curiosités:

6,3 km après La Souterraine vous arrivez à Saint-Priest-La-Feuille mais juste avant le village un petit détour (sur la gauche de votre parcours) vous mènera à un gros mégalithe se composant d'une table hémisphérique reposant sur cinq piliers. A l'origine il y avait sept piliers mais l'un d'entre eux fut brisé au XIXe siècle et un autre fut retiré pour caler définitivement l'édifice. De nombreuses légendes concourent à donner à celui-ci un environnement mystérieux...

Sur le village de Saint-Priest-La-Feuille lui-même l'église romane très massive qui se dresse en son cœur remonte au XIIIe siècle. L'édifice est flanqué de deux chapelles qui furent rajoutées plus tard. Sur l'un des deux portails, on peut admirer un ornement propre à la région appelé "mouluration limousine". Cet élément architectonique comprend des colonnettes qui se prolongent par des tores, posées sur de petits chapiteaux. On en retrouvera plusieurs exemples durant les étapes qui nous séparent de Limoges.

Cette étape, si vous la suivez comme nous la proposons , vous amène à Benevent-l'Abbaye, cité historique où accoururent en nombre des pèlerins venus glorifier une relique de saint Barthélémy recueillie au XIIe siècle par la communauté religieuse établie autour du sanctuaire et dont la construction avait été  ordonnée par un acte du chapitre de la cathédrale de Limoges en 1080. Cette relique venait de Bénévent en Italie. Les Jacquets en route pour Compostelle viennent aussi s'ajouter aux pèlerins. Cette affluence génèrent d'importants dons qui seront utilisés à l'édification d'une vaste église dont l'architecture romane se distingue par ses apports orientaux, à l'instar du portail monumental à cinq voussures et aux arcs polylobés. A l'intérieur de l'abbatiale on peut admirer quarante-quatre chapiteaux ornés de motifs végétaux très sobres afin de rester dans l'esprit dicté par saint Bernard. Quant aux cent quarante cinq modillons sculptés , ils exhibent divers monstres surnaturels: griffons, oiseaux et centaures. Au fond du croisillon nord, on peut remarquer un enfeu contenant le gisant de Dom Humbert, le premier abbé, fondateur de l'abbaye. Sur la muraille juste au-dessus, on découvre une dalle où sont gravées une croix et les lettres oméga et alpha. Celles-ci ont été sculptées à l'envers car elles étaient destinées à être vues à l'endroit par les moines qui arrivaient du monastère. De même, on distingue une porte ogivale et murée de très petites dimensions. Ainsi les moines, qui venaient assister à l'office, devaient se courber très bas en entrant, en signe d'humilité. Sur le parvis de l'église, une gigantesque coquille saint Jacques se dessine sur le sol pour rappeler le passage des pèlerins. Il ne subsiste rien des bâtiments conventuels élevés au XIIe siècle. Les constructions élevées en équerre de part et d'autre de l'abside sont plus récentes. Dans une des ailes, a été aménagé un lieu d'accueil pour les pèlerins. Dans le bourg subsiste la fontaine de l'abbaye.

Office du tourisme de l'étape : 05 55 62 68 35

 



St René Goupil

Jeudi 19 Octobre 2017