On ne peut pas se tromper...c'est par là!Notre homme semble apprécier de ne pas avoir à faire le chemin....

De très bon heure, un superbe panorama s'offre à nous...

Le jour se lève sur une future belle journée...

Un superbe chemin très agréable jusqu'à Arthez de Béarn

L'église Saint Martin  de Louvigny

Arrivée à Fichous-Riumayou

Eglise Saint Girons de Fichous-Riumayou

Larreule: La "réüle" en gascon, c'est la règle: le mot suggère un monastère bénédictin...L'église de Larreule est le vestige d'une abbaye fondée en 995 dans la dépendance de Saint Sever.

Larreule: Curieuse église paroissiale en forme d'L , il n'en demeure que le transpect et le choeur , notamment une absidiole  en cul de four du XIIe siècle .Deux statues: un Christ de belle anatomie, un saint Loup tenant un livre...et qui guérit les ulcères.Au pied de l'église, le village entouré de douves garde la marque de la bastide qu'il devint à la fin du XIIIe siècle.

L'entrée de l'église de Larreule

Eglise de Larreule: Détail de façade

Eglise d'Auzan

Une sympathique invitation à Géus d'Arzacq...

Un petit jardin est mis à la disposition des pèlerins...

Eglise de Géus d'Arzacq

Pomps: un coquet village...

Pomps: le pèlerin n'est pas seul!

Castillon: un monument aux morts qui incite au recueillement...

Eglise de Castillon: église archaïque à chevet semi-circulaire

La chapelle de Caubin, issue de la commanderie de Caubin, arbore un chevet semi-circulaire, avec mur-fronton en vigie et un toit plat comme une passerelle. La chapelle est classée au titre des monuments historiques. Elle recèle un monument funéraire présumé de Guilhem Arnaud (baron d'Andoins mort en 1301), classé à titre d'objet et datant du début du XIVe siècle.

L'oratoire de Gaubin:Face à la chapelle de Caubin, on peut voir un oratoire, construit selon la méthode traditionnelle en galets du gave reliés par du mortier.

L'intérieur de la chapelle de Caubin

En la chapelle de Gaubin: gisant dans son enfeu flamboyant. C'est un chevalier revêtu de la cotte de mailles, l'épée au côté, les pieds sur un lion, les jambes malheuresement brisées dans un transport au siècle dernier.Il semble s'agir d'Arnaud-Guilhem d'Andoins, mort au combat en 1301.

L'église d'Arthez de Béarn: L'église Saint-Étienne date de 1887, elle a emprunté au château disparu un clocher-tour du xiie siècle

 



St Marc

Mardi 25 Avril 2017