La halle aux grains de forme circulaire, érigée en 1825 sur l'emplacement d'une construction plus ancienne, accueille des concerts et un marché fermier le dimanche matin.

La tour abrite le musée de la Batellerie. Le port trouve son origine dans un droit de péage levé par les vicomtes, sur toutes les marchandises y transitant. Ilse trouve sous la protection de sainte Catherine, patronne des mariniers, dont la cgapelle porte un chrisme (monogramme du Christ) datant de l'époque mérovingienne. (voir photo ci-dessus)

Sous trois voussures romanes reposant sur chapiteaux et colonettes, le tympan est découpé en quatre lobes outrepassés.

Ce pannonceau était déjà en place en 2004, on le retrouve en 2010 au même emplacement.... Ce n'est pas une copie c'est le même.... Comme quoi la fragilité résiste au temps lorsqu'il y a le respect...

Ce pannonceau était couplé avec le précédent... On y retrouve quelques annotations qui s'y trouvaient déjà en 2004... Nous sommes alors en 2010 lorsque la photo est prise!

L'église porte le T (tau) des Antonins (qui donnèrent le nom à la cité)sur une de ses clés de voûte et possède un reliquaire du saint en forme de bras. Le T (tau), lettre commune au grec et à l'hébreu, symbolise tout à la fois le bâton du saint, la croix du Christ, la vie spirituelle et la santé. L'ordre des Antonins avait été fondé en 1119 dans le Dauphiné à la suite de la guérison miraculeuse d'un gentilhomme survenue cinquante ans plus tôt et attribuée aux reliques du saint ermite, ramenées de Constantinople. Les Antonins soignèrent le 'feu de saint Antoine' qui était sans doute l'ergotisme , et plus tard la peste. La dispartion progressive de ces maladies marqua la fin de l'ordre, prononcée en 1775; il fut alors réuni à celui de Malte.

 

 

 

 

 

 

 



St Georges

Dimanche 23 Avril 2017