Ce 'château sec' est une butte rocheuse entourée d'une murette, ce mégalithe se dresse sur le sommet aplati. Une dalle de plus de 2 mètres de côté repose sur sept rocs dressés. Demeuré intact le dolmen a pu être méthodiquement fouillé en 1964. On y a retrouvé des tessons funéraires, des sagaies et des pointes de flèches qui sont exposées au musée d'Albi. Par ailleurs, deux menhirs de près de 3 mètres de haut se dressent non loin de la D162 en direction du lac, au Pré du Roi et à Paumaurou.

Voilà qui est clair...

Lac de Laouzas.

Nous longeons le vaste lac de Laouzas qui est une retenue noyant les deux bouts de la vallée de la Vèbre et de son affluent le Viau.

La Salvetat-sur-Agout est en vue...

La Salvetat dont le nom languedocien annonce clairement une ancienne "sauveté" née à l'ombre de l'Eglise, est un village fortifié occupant l'emplacement d'un oppidum barré sur une boucle de l'Agout.

La Salvetat-sur-Agout : Portail de l’église Saint-Étienne.

 

 



St Victorien

Jeudi 23 Mars 2017