Il nous faut quitter, à regret, cette merveilleuse basilique de Vézelay...1700 km nous attendent.

Un dernier regard pour le tympan du Jugement dernier qui surmonte le portail central de la façade. Il fut exécuté en 1856 par le sculpteur Michel-Pascal, sous la direction de l'architecte Viollet-le-Duc. La réalisation de ce tympan au XIXe siècle, dans le style néo-roman, fortement critiquée au départ, semble cependant être une bonne réussite. La composition est classique et inspirée d'autres Jugements Derniers de la même époque. Au centre, le Christ préside la scène, les deux bras grand ouverts. À ses pieds, à sa gauche, l'archange saint Michel, un diable hideux à ses côtés, procède à la pesée des âmes. Les damnés, généralement nus, se dirigent vers l'enfer et sont avalés par la gueule d'un monstrueux Léviathan. À la droite du Christ, les élus sont menés vers la Jérusalem Céleste.

Vézelay, dans la brume de l'aube (photo Jack Trouvé)

Sans hésiter, laissons-nous guider.

En Chemin...(photo M-C Rothier).

L'église, dédiée à saint Léger fut promue au rang de collégiale en 1201. L'édifice actuel date du XIIIè siècle, lorsque les chanoines se virent confier les reliques de sainte Agathe (photo M-C Rothier).

la collégiale de Tannay sous un autre angle...avec le monument aux morts.

La mairie de Tannay.

 

 

 



St Marc

Mardi 25 Avril 2017